Nous vous guidons sur les solutions
 acoustiques tertiaire

La réglementation et les normes acoustiques

W

Les solutions acoustiques
Tertiaire

N

Nos solutions installées

Que dit la règlementation
du travail et les normes acoustiques

L’acoustique dans le tertiaire a pour objet de veiller à la qualité sonore

Tous types de bâtiments

  • bâtiments administratifs
  • de loisirs
  • entreprise
  • immeubles d’habitations

Il s’agit d’assurer le bien-être acoustique des utilisateurs et de leur voisinage.
L’acoustique d’un bâtiment aussi appelé acoustique architecturale est dépendante de deux types de bruits qui agissent de manière différente sur la qualité sonore du bâtiment.

Ce sont  les bruits aériens intérieurs et extérieurs, les bruits solidiens (chocs, impacts, vibrations).

La propagation du son est transmise de 3 façons :

Par transmission directe
au travers des parois.

Par transmission parasite
par le biais de tuyauteries,
gaines, entrées d’air.

Par transmission latérale
par les planchers et plafonds.

Il existe, en matière d’acoustique du bâtiment,
deux critères essentiels et parfois complémentaires
pour garantir le confort acoustique : l’isolation et l’absorption.

Isolation Acoustique

L’isolation acoustique consiste à isoler un local de toute nuisance sonore, qu’elle émane de l’extérieur et/ou bien de locaux internes au bâtiment. L’isolement du local ne dépend pas seulement du coefficient d’affaiblissement acoustique des parois mais aussi des autres types de transmission et de propagation du son. Les solutions pour isoler efficacement un local  consistent à :

  • Limiter la transmission directe
  • Limiter la transmission latérale
  • Limiter la transmission parasite

Les moyens pour limiter les transmissions sont multiples :

  • Améliorer l’indice d’affaiblissement acoustique des cloisons ou parois de séparation en les alourdissant (loi de masse) ou en utilisant des complexes multicouche (principe Masse/Ressort/Masse).
  • Doubler les parois par vide d’air et matériel type laine de roche.
  • Installer des joints de dilation contre les vibrations.
  • Obturer toutes les fuites acoustiques possibles au niveau des passages de câbles, des passages de tubes, tuyauteries et joints.

Absorption Acoustique

L’absorption acoustique est caractérisée par la propagation des sons dans un local ou se trouve une source de bruit. 

Concernant l’acoustique architecturale, les revêtements mur, plafond, sol et les autres objets placés à l’intérieur d’un local contribuent largement au confort acoustique ou à la pollution sonore.

Il est donc essentiel dans un local bruyant de veiller à assurer la meilleure absorption phonique possible avec pour effet de limiter le temps de réverbération du son.

Ceci est notamment le cas dans des activités industrielles, de loisirs ou professionnelles comme dans des salles de réunion, salles de concert et autres salles polyvalentes.

Différents types de matériaux et diverses solutions permettent de réduire significativement le temps de réverbération et d’améliorer l’absorption acoustique d’un local.

  • Les plafonds ou baffles suspendus (panneaux acoustiques absorbants)
  • Les revêtements de sol (tapis, moquettes, résilients et dalles)
  • Les revêtements muraux (panneaux plâtre ou bois perforés, mousses d’insonorisation, tissus sur mousse et tous matériaux absorbants)
  • Les mobiliers de séparation (écrans mobiles, écrans de bureau, rideaux etc…

Les risques auditifs dans le tertiaire sont moins connus que dans le milieu industriel. Ils n’en restent pas moins présents dans bon nombre d’activités professionnelles du tertiaire.

Exemple: les centres d’appels, bureaux, open space et différents types de locaux de l’administration, des services ou encore du commerce.
Aussi un nombre important d’Arrêtés a été pris par les pouvoirs publics depuis 2000.

L’INRS, avec lequel ALFACOUSTIC ATV GROUP est partenaire, a dès le début des années 2000 mis l’accent sur les problématiques des mesures d’exposition au bruit en centre d’appels téléphoniques.  (cf note ND 2314-216-09 INRS).
Une évaluation de l’exposition sonore avec l’assistance de la CRAM a été menée fin 2007.

Les solutions pour protéger les personnels dans le Tertiaire sont de deux sortes :

Outre le risque auditif, le bruit est un facteur aggravant des situations de stress, avec ses habituelles manifestations cardio-vasculaires, digestives, sur le sommeil, le comportement, la vie familiale.
C’est également un facteur de détérioration de la qualité et des performances de l’entreprise quand il rend plus difficile l’exécution des tâches, quand il constitue une entrave à la communication et à l’apprentissage, et quand il contribue à augmenter les erreurs, retards, absentéisme, etc.
A cet effet, il convient, de traiter les locaux et les postes de travail (thermique, acoustique, éclairage) afin que le niveau de bruit sur le plateau ne dépasse pas 55dB(A).
Placer des écrans absorbants dont les caractéristiques seront à définir suivant la disposition des opérateurs, la hauteur sous plafond, le bruit de fond.

  • limitation du niveau sonore à la source (limiteurs de niveau pour les opérateurs avec casque téléphonique, insonorisation de climatisations, ventilations, systèmes informatiques ou toute autre source mécanique de bruit, etc)
  • Diminution du niveau ambiant par une amélioration et correction de l’acoustique des locaux et bureaux (mise en place d’écrans acoustiques, traitement des plafonds, murs et sols, etc)

L’Acoustique des bureaux est maintenant régie depuis fin 2006 par la Norme NF S31-080 qui préconise un niveau sonore situé entre 45 et 55 dB(A).

La norme NF EN ISO 11901 publiée en 2005 détermine l’exposition sonore due à des sources placées à proximité de l’oreille ce qui concerne notamment les opérateurs au casque en centres d’appels téléphoniques.

La sensibilisation des pouvoirs publics sur les problèmes de bruit pour les personnels travaillant avec un casque en centres d’appels téléphoniques, vente par correspondance, renseignements, dépannage et pour les personnels travaillant en Open Space et centres logistiques, permet maintenant de limiter et protéger les salariés de ce secteur des risques auditifs.

ALFACOUSTIC  a une forte expérience dans le domaine de l’acoustique architecturale et saura vous proposer la meilleure solution vous permettant d’améliorer l’acoustique et de réduire le niveau sonore de vos locaux et bureaux en conformité avec la Norme en vigueur.